Qu’est-ce qu’un site responsive ?

Site internet responsive

La plupart des recherches faites sur internet proviennent des smartphones. En effet nos smartphones nous facilitent la vie digitale. Lorsque nous utilisons des applications ou naviguer sur un site internet nous devons avoir la meilleure expérience possible lors de la navigation. Pour avoir la meilleure ergonomie sur mobile le site doit être responsive. Ainsi quelque soit la plateforme utilisée le rendu utilisateur sur un site internet va s’adapter à la dimension de l’écran utilisé.

A quoi ça sert ?

Lorsque vous naviguez sur un site internet, il est préférable qu’il soit responsive, c’est-à-dire qu’il s’adapte à la résolution de l’écran comme dit précédemment. Que vous naviguiez sur une tablette, un ordinateur ou un téléphone le site aura la même UX (ergonomie) et le même UI (design). Quand un site n’est pas responsive, vous le remarquerez vite car il faudra zoomer ou dézoomer pour se déplacer sur le site.

Une expérience client amélioré

Dans le digitale l’expérience client est un critère important et de nos jours il y a des métiers dédiés à cette expertise. Les moteurs de recherche et les annonceurs ont bien compris la notion d’expérience utilisateur et c’est pour cela que de nos jours les sites internet doivent êtres mobile friendly. Une notion introduite et mis en avant par Google en 2015 avec mobile first. Google utilise des algorithmes pour scanner votre site celui sur ordinateur est le Google bot et celui sur téléphone est le Google smartphone.

Il est donc très important que votre site soit optimal pour que l’algorithme indexe et référence votre site. De plus il est désormais possible de rendre ses pages d’articles de type AMP (accelereted mobile page) afin que vos pages chargent plus vite pour proposer le contenu à vos utilisateurs ainsi qu’un meilleur référencement naturel. Les pages AMP sont très utilisés par la presse.

Les annonceurs pénalisent les sites non responsive

Depuis que le monde du digital s’est très fermement axé sur la devise mobile first, les annonceurs comme Google Ads (anciennement Adwords) et Facebook Ads (business manager) ont pris leurs résolutions. En avril 2015 Google dit qu’il pénalisera les sites non responsive lors de la diffusion de leur annonce. Par exemple le coût par clic (CPC) se verra augmenter. Facebook suit également le pas avec les publicités en native.

Comment savoir si son site est responsive ?

Google met à disposition un outil permettant de tester son site responsive

Tester son site responsive : Google test responsive

Si votre n’est pas adapté au mobile chez Inforcom nous créons des sites internet, nous effectuons des refontes et des audits, contactez nous pour plus d’informations.

.